Réussir son séjour au Maroc

SLOW TRAVEL A SOUAFINE

Le mouvement SLOW qui est né à la fin des années  80 en Italie, en réaction au mode de vie de plus en plus frénétique des occidentaux a concerné en premier la gastronomie : Slow Food. Les restaurants s’inscrivant dans le courant slow food assurent une cuisine de marché privilégiant les produits du terroir et de saison.

Le mouvement Slow aurait pu n’être qu’un effet de mode, il s’est en réalité étendu partout dans le monde, ce phénomène à gagné aussi peu à peu l’univers du voyage avec le Slow Travel ou voyager lentement  qui devient un critère recherché et apprécié par les voyageurs qui veulent vivre et non pas consommer leur voyage, qui souhaitent  prendre le temps de découvrir la destination choisie dans toutes ses dimensions et privilégier la qualité des instants vécus.

L’esprit dans lequel nous avons créé le Riad Souafine est résolument Slow Travel et depuis six ans maintenant la clientèle apprécie ce qu’elle n’imaginait pas forcément trouver en arrivant.

Un signe qui le confirme, la durée moyenne de séjour au Riad Souafine augmente régulièrement. La ville de Fès accueille les touristes pour 2 nuits en moyenne alors qu’à Souafine la durée moyenne de séjour est de 4 à 6 nuits selon les saisons.

Le Slow Travel  n’est pas un outil de marketing car il exige le respect de quelques principes et règles de bases aisément constatables par les voyageurs.

Tourisme responsable et solidaire, empreinte écologique réduite au maximum, contacts et découvertes de l’environnement local, respect des us et coutumes  en sont les principaux principes mais le plus important de tous est de pouvoir « prendre le temps » de vivre son séjour.

La médina de Fès ne se « voit » pas, elle se vit et se ressent.

Le voyageur souvent stressé, qui arrive au Riad Souafine est immédiatement saisi par la sérénité de l’accueil qu’il trouve une fois passée la porte. Un thé à la menthe lui permet de se poser. La présentation de la médina, les conseils utiles que nous lui prodiguons à cet instant ainsi que les informations importantes sur le pays, les gens et la région que nous lui apportons tout au long de son séjour, sont autant de couleurs que nous lui offrons pour qu’il puisse ensuite et à son rythme,  constituer sa palette et selon ses propres désirs, réaliser le tableau de son séjour.

Dès le matin, le slow travel prend tout son sens à Souafine car il est possible de prendre son petit déjeuner dès 8h30 et jusqu’à son réveil quelle que soit l’heure du lever…

Le rythme de chacun est ainsi respecté. Seule contrainte les dîners ne sont pas servis au-delà de 21h30 afin justement de préserver la quiétude de l’ensemble de nos hôtes.

De même le plaisir gastronomique que nous apportons à nos résidents est résolument dans l’esprit slow food.

Le contraire serait d’ailleurs incohérent avec notre démarche d’accueil  globale. Notre chef Hassan élabore chaque jour pour nos convives des repas qui sont le reflet de la meilleure cuisine Fassie, préparés uniquement avec des produits frais de la région et de la saison. Riad Souafine possède une petite ferme traditionnelle dans le proche Moyen Atlas où notre jardinier cultive pour le Riad des primeurs bios et récolte nos figues, grenades et amandes. L’huile d’olive, que nous utilisons, extra vierge, première pression à froid si délicatement parfumée,  provient exclusivement de la propriété familiale d’Hassan située dans les proches environs de Fès.

Le dîner en lui-même  est une succession de plats marocains qui se dégustent sans précipitation. Ils sont comme un voyage dans le monde des parfums et des goûts qui se joue telle une partition musicale en cinq mouvements.

 

Renseignements pratiques :

Monnaie : le dirham, non convertible bénéficie d’un taux de change favorable, 1 euros= 11dh.

Langue : le Marocain et l’arabe en ville. Le français est compris et parlé un peu partout. Dans la médina en dehors des bazaristes « multilingues », les artisans ne parlent pas souvent le français, mais vous trouverez toujours quelqu’un qui se fera un plaisir de vous servir d’interprète.

Horaire : décalage horaire d’une heure en moins l’hiver et deux l’été avec la France.

Thumbnail imageConditions climatiques :
Fès bénéficie d’un climat continental. L’ensoleillement est maximal en toutes saisons. Les températures sont clémentes 9 mois sur 12, les plus chaudes en été, juillet et août, avec des extrêmes pouvant atteindre + 45° et l’hiver principalement en février où les températures peuvent s’approcher de 0° pendant quelques jours. Ces dernières années les pluies sont rares et se concentrent en février/mars, souvent sous forme de fortes averses.

Meilleures saisons : mars à juin et septembre à janvier.

Accessoires vestimentaires : La médina de Fès est de part sa situation géographique une médina « sportive », construite sur des collines et vallons, les ruelles pavées de façon inégales nécessitent pour le visiteur (la visiteuse surtout) qui désire se balader qu’il soit équipé de chaussures de marche, confortables et de préférence sans talon. Au printemps et à l’automne prévoir pour les soirées un pull léger car la différence de température diurne / nocturne peut être importante. Quelle que soit la saison, une tenue décente est conseillée.

Moyen de transport :

Petits Taxis : chaque ville a sa couleur de petits taxis, à Fès ils sont rouges et très nombreux en ville nouvelle. Ils ne prennent pas plus de trois passagers. Les tarifs des courses sont modiques, pour exemple du centre ville à R'cif au centre de la médina il faut compter environ 10dhs le jour. La nuit à partir de 20h les tarifs sont majorés de 50%. Tous les petits taxis sont équipés de compteur. Les petits taxis ne desservent que le périmètre urbain.

Grands Taxis : Mercédès hors d’âge, ils assurent les liaisons au-delà du périmètre urbain. Collectifs, ils prennent jusqu’à 6 passagers. Ne disposant pas de compteurs, le prix de la course se négocie à l’avance.

Trains : Pour les liaisons de ville à ville il est préférable de choisir ce mode de transport. L’ONCF Marocain s’est engagé dans une politique d’amélioration continue de ses prestations tant au niveau du confort des voyageurs que du respect des horaires. Depuis Fès il y a des trains réguliers vers MEKNES, RABAT, CASABLANCA et TAZA / OUJDA et TANGER.


Taxis Tourisme :
il y en a une trentaine d’agréés pour la ville de Fès, les véhicules, des Mercédès plus récentes que ceux des Grands Taxis, assurent un bien meilleur confort et leurs chauffeurs parlent au moins une langue étrangère. Ils se louent au trajet, à la journée ou au séjour. C'est la solution parfaitement adaptée pour faire des excursions d'une journée comme celle de Moulay Idriss/Volubilis/Meknes ou celle du Moyen Atlas, Séfrou/Ifrane/Azrou.

Les tarifs officiels sur la base de 3/4 personnes maximum sont de 800dhs (73€) pour les excursions d'une journée comprenant voiture et chauffeur.

Partout dans la médina des rabateurs vous proposeront des excursions à prix cassés. Il faut se méfier car soit ils n'ont pas les autorisations pour les circuits touristiques soit ils se rattraperont en se faisant commissionner sur votre dos dans tous les lieux visités.

 Location de Voiture : La plupart des agences de location sont en ville nouvelle. Europcar, Avis ou Hertz pour les plus connues assurent des prestations du même niveau qu’en Europe. Les réservations anticipées faites sur leurs sites web avant le départ sont souvent plus économiques.

AEROPORT :

L’aéroport de Fès Saiss est situé à une dizaine de kilomètres de la ville de Fès, la Royal Air Maroc, principale compagnie marocaine, assure des liaisons quotidiennes directes vers la France et en transitant par Casablanca vers le reste de l’Europe ou les Etats-Unis. L’ouverture du ciel marocain est en plein essor et de nouvelles compagnies desservent Fès, comme par exemple RYANAIR,  JET4YOU ou TRANSAVIA depuis l'Europe.
Votre tranfert Aéroport / Riad Souafine:
Pour faciliter votre arrivée au Riad Souafine nous pouvons vous organiser le transfert en Taxi Tourisme depuis l'aéroport.
Le tarif officiel est de 150dh (14€), à peine plus cher que le tarif des taxis collectifs (120dh) qu'il faut négocier à l'arrivée.
De plus le Taxi Tourisme que nous vous réserverons vous attendra à l'aéroport même en cas de retard de votre vol, il connaitra  exactement votre destination et nous préviendra de votre arrivée dans la Médina ce qui nous permetttra de vous envoyer un membre de l'équipe Souafine pour vous aider à porter vos bagages.
Savoir Vivre :

Le Maroc est un pays musulman, les marocains sont par nature accueillants et hospitaliers. Fès, capitale spirituelle et religieuse du Maroc, ne déroge pas au sens de l'hospitalité mais il est utile de connaître quelques règles qui permettent de mieux respecter la sensibilité des Fassis.
Outre la tenue vestimentaire surtout pour les femmes qui ne doit pas être trop « suggestive » (éviter les profonds décolletés, les mini jupes ou shorts, les body ultra courts ….), le comportement doit lui aussi respecter la culture et les gens du pays, comme par exemple ne pas boire d’alcool en public, éviter les manifestations affectives trop amoureuses en public …..

Etre invité chez une famille marocaine pour manger est fréquent et c’est souvent l’occasion d’un vrai festin même chez les familles les plus modestes qui n’hésitent pas à sacrifier un budget important pour honorer leurs invités. En Europe la bonne éducation veut que les invités terminent leur assiette, au Maroc cela signifie que vous avez encore faim et qu’il n’y a pas assez de nourriture préparée pour vous ce qui déshonore la famille qui vous reçoit.


Les mosquées au Maroc sont interdites aux non
Thumbnail imagemusulmans (excepté la mosquée Hassan II de Casablanca qui peut se visiter). Fès possède environ 300 mosquées selon certains, de la petite salle de prière de quartier à la prestigieuse Qaraouiyine, les portes sont souvent ouvertes et l’on peut admirer de loin l’architecture intérieure et les magnifiques décorations qui ornent les cours. Il n'est pas conseillé de prendre des photos. 

RAMADAN

Le mois sacré du jeûne pour les musulmans est une période un peu particulière pour les touristes, en effet la vie quotidienne est adaptée pour tenir compte des contraintes.
Les administrations et institutions font la journée continue ouvertes tôt le matin elles ferment souvent vers 15H ou 16H (selon les saisons où se déroule le Ramadan). Les commerces dans la médina ouvrent tard le matin mais restent ouverts tard le soir.

Les cafés et restaurants sont pour la plupart fermés le jour et seuls quelques uns ouvrent au moment du Ftour (rupture du jeûne).

Les bars sont eux strictement fermés, la vente d’alcool pendant Ramadan étant interdite même aux étrangers. Dans la médina il est possible de trouver un ou deux petits restaurant ouverts le midi. Par contre les établissements de luxe sont ouverts.

Pendant le jour il faut mieux éviter de fumer et manger en public pour ne pas susciter de réactions hostiles, ou alors s’isoler dans un endroit calme et peu fréquenté. Cette attitude respectueuse sera appréciée par la population.

Une heure avant le Ftour une frénésie s’empare des gens qui se précipitent pour faire leurs dernières courses dans les souks alimentaires ou pour rentrer chez eux à temps pour la rupture du jeûne. Les rues se vident subitement de tout être humain. C’est un moment à la fois magique et impressionnant. Après le Ftour les rues se remplissent de nouveau et jusques fort tard dans la nuit.

Ramadan, ce sont aussi les soirées où les gens se retrouvent après la rupture pour écouter des chants et de la musique soufie ou autour d’un thé entre amis.

Bon a savoir: pendant cette période et surtout ces prochaines années où Ramadan se déroulera pendant l'été, la vie nocturne est plus intense, les familles sortent et se promène plus longtemps pour profiter un peu de la fraîcheur.

Une tradition séculaire toujours en vigueur peut surprendre le touriste: la nuit pendant le mois de Ramadan passe dans tous les quartiers de la Médina (et aussi en ville nouvelle), un homme chargé de prévenir les habitants que c'est l'heure du dernier repas avant le levé du soleil. Il utilise pour cela une sorte de tambour ou quelques fois une trompette traditionnelle.

Thumbnail imageVIE PRATIQUE

Comme dans tous pays musulman, le vendredi est le jour de la grande prière et représente donc l’équivalent du dimanche.

Compte tenu de la « distance » qui sépare la Médina de Fès et Fès ville nouvelle, l’organisation du repos hebdomadaire est différente.

Dans la Médina tous les commerces ferment le vendredi vers midi alors que dans la ville nouvelle la fermeture est le dimanche.
Les administrations et banques sont fermées dans les deux cités les samedi et dimanche.
Le système de la journée continue tend à se développer mais il n’est pas encore pratiqué partout et il y a toujours des horaires différents pour l’été et pour le mois de Ramadan.

Visiter la médina de Fès le vendredi n'est pas sans intérêt car l'on y circule plus aisément et cela permet d'avoir une meilleure vision de l'architecture.

Le vendredi est aussi la journée idéale pour faire une excursion dans la région de Fès.